COMMUNIQUE DU COLLECTIF ALERTE LINKY EAUNES 31 du 29 janvier 2019

COMMUNIQUE DU COLLECTIF ALERTE LINKY EAUNES 31 du 29 janvier 2019

"LES NORMES EN QUESTION ????" UN NOUVEL ARRETE DU MAIRE DE BOVEL

 860comunes au 29 janvier 2019  iNCENDIESbis

 

 Alors que la presse régionale fait état quasi-quotidiennement d' incendies,incidents,dysfonctionnements et que le déploiement se fait à marche forcée contre l'avis des citoyens ,des maires continuent de s'opposer , s'organisent et appellent à respecter les normes .

 

imagenouvelarreteBovel

 

 

 

"À partager et à communiquer aux maires, qui risquent de voir leur responsabilité recherchée en cas de sinistre s’ils ne prennent pas position. José Mercier, maire de Bovel, est loin de baisser les bras et de céder devant Enedis, de nombreuses autres communes sont et seront dans son sillage.

 

Cet arrété permet à tous les maires de ne pas suspendre ou s’opposer au déploiement des compteurs mais juste imposer un respect des normes de sécurité obligatoires afin de prévenir un risque d’aggravation lors d’un éventuel incendie Cette mesure de prévention, qui se différencie de façon formelle du principe de précaution, reste de la compétence légale des maires.

José Mercier vient d'envoyer des courriers  à la préfecture, au syndicat d’énergie, à plusieurs ministres et à l’association des maires de France (AMF) et les partage  avec un grand groupe de maires qui suivent et partagent son action.

 Cette approche "diplomatique " s’attaque  au fondement du système Linky, le financement de ce projet, car il obligera Enedis à renégocier tous ses contrats de sous-traitance, à revenir sur tous les compteurs déjà posés en infraction, à un surcoût matériel et main-d’oeuvre énorme, à un dépassement temps de ses objectifs, au paiement de pénalités et de contraventions cumulables mais, surtout, ce projet deviendra indéniablement pour la cour des comptes incompatible et déraisonnable selon la directive européenne. Cette stratégie pourra être l’élément déclencheur pour de nombreuses procédures judiciaires pour les usagers, individuelles ou de groupes, y compris de la part de ceux qui auraient accepté volontairement ce système, simplement pour réclamer la mise en conformité, pour avoir été mis en danger ou pour prévenir un risque de propagation en cas d’incendie sur le panneau de comptage et de raccordement d’énédis.

 NOUVEL ARRETE BOVEL 2019

COURRIER -PREFETE BOVEL 2019

COURRIER MINISTRE BOVEL 2019

COURRIER SDE BOVEL 2019